Classes de propriétés antidérapantes

Classes de propriétés antidérapantes de Villeroy & Boch

Si vous êtes à la recherche d’un revêtement de sol antidérapant pour votre salle de bains, vous serez tôt ou tard confronté au thème des classes de propriétés antidérapantes. En Allemagne, les revêtements de sol sont testés selon des méthodes d’essai normalisées afin de déterminer leur propriétés antidérapantes et donc leur sécurité. Cela ne vaut pas seulement pour le carrelage, mais aussi pour les autres revêtements de sol. En fonction des résultats obtenus, le sol se voit attribuer une classe de propriétés antidérapantes correspondante. 

Pourquoi les sols antidérapants sont-ils importants dans la salle de bains ?

De nombreux accidents domestiques sont causés par des chutes. La salle de bains, dont le sol est souvent mouillé, présente un risque de glissade particulier. Les personnes âgées qui rencontrent des problèmes pour se mouvoir notamment peuvent rapidement perdre l’équilibre et tomber sur des sols glissants. 

Mais les personnes à mobilité réduite ou en convalescence après une opération ou une blessure risquent également de tomber sur des sols glissants : le glissement d’une béquille ou d’une canne suffit à provoquer un accident. Les jeunes enfants, dont la capacité de coordination n’est pas encore totalement développée et qui se déplacent souvent de manière impulsive, peuvent également tomber dans la salle de bains. 

Même pour les personnes ne présentant pas de risque accru de chute, un sol de salle de bains antidérapant offre davantage de sécurité et de confort. Les personnes qui se douchent le matin dans l’urgence, parce qu’elles doivent se rendre au bureau, peuvent également perdre rapidement l’équilibre dans la précipitation sur des sols glissants. Si le sol de la salle de bains est rénové, il faut donc toujours veiller à ce qu’il soit hautement antidérapant. C’est surtout le cas lorsque la salle de bains doit être accessible aux personnes à mobilité réduite. 

Quelles sont les classes de propriétés antidérapantes ?

Les classes de propriétés antidérapantes sont déterminantes pour le choix d’un sol de salle de bains antidérapant. Depuis que ces classes ont été développées en Allemagne et que les revêtements de sol dans les zones de travail doivent répondre à certaines exigences en matière de propriétés antidérapantes, le nombre d’accidents causés par des glissades a été considérablement réduit. En Allemagne, il existe deux normes DIN différentes qui décrivent les propriétés antidérapantes : DIN 51130 et DIN 51097. 

Valeurs antidérapantes : les groupes d’antidérapants

La norme DIN 51130 divise les revêtements de sol en groupes dits R, R signifiant ici « antidérapants ». Ces valeurs de sécurité antidérapante ont été introduites à l’origine pour prévenir - dans la mesure du possible - les accidents dans la zone de travail. La méthode d’essai en laboratoire est conçue en conséquence : le revêtement de sol est incliné à l’aide d’un support spécial de manière à créer une rampe. En outre, une huile moteur est appliquée sur le revêtement à tester et agit comme lubrifiant. Le sujet de test emprunte alors la rampe. À chaque passage du test, la rampe avec le revêtement de sol devient plus raide - jusqu’à ce que le sujet ne puisse plus marcher dessus en toute sécurité. L’angle d’inclinaison le plus élevé, pour lequel le revêtement de sol était encore antidérapant, est retenu et attribué à la valeur R correspondante. Les degrés et les valeurs R sont les suivants : 

Angle d’inclinaison 

Valeur R 

6 ° à 10 ° 

R9 

10 ° à 19 ° 

R10 

19 ° à 27 ° 

R11 

27 ° à 35 ° 

R12 

jusqu’à 35 ° 

R13 

 

Classes de propriétés antidérapantes de Villeroy & Boch

En résumé : plus la valeur R d’un carrelage ou d’un autre revêtement de sol est élevée, plus la sécurité antidérapante est importante. 

Zones pieds nus exposées à l’humidité : Valeur A-B-C

La classification est indiquée par la norme DIN 51097 et se réfère aux sols qui ne sont pas en contact avec de l’huile ou un lubrifiant, mais avec de l’eau. De plus, il s’agit concrètement de revêtements de sol fabriqués pour une utilisation pieds nus - donc, par exemple, dans les saunas, les piscines ou les salles de bains privées. La procédure d’essai est similaire à celle des valeurs R, mais le sujet est pieds nus et l’huile moteur est remplacée par de l’eau comme lubrifiant. Les résultats du test sont classés selon des valeurs de sécurité antidérapante dites A-B-C. Il s’agit de : 

Angle d’inclinaison 

Valeur A-B-C 

À partir de 12 ° 

À partir de 18 ° 

À partir de 24 ° 

Classes de propriétés antidérapantes de Villeroy & Boch

Ce qui suit s’applique donc ici : A est la classe de propriétés antidérapantes la plus basse, C est la classe de propriétés antidérapantes la plus élevée. 

Quelles sont les classes de propriétés antidérapantes qui décrivent les revêtements de sol antidérapants ?

Que signifient les classes de propriétés antidérapantes pour le choix du sol de salle de bains approprié ? Il convient de tenir compte des éléments suivants : une classe de propriétés antidérapantes élevée est certes avantageuse pour la sécurité des déplacements dans la salle de bains. Toutefois, en raison de la surface spécialement structurée, des valeurs antidérapantes très élevées signifient aussi un entretien nettement plus important. En effet, la saleté peut s’accumuler dans les rainures et il peut être difficile de l’éliminer. Pour le domaine privé, les valeurs inférieures et moyennes de propriétés antidérapantes sont tout à fait suffisantes. 

Concrètement, cela signifie que les sols avec une valeur R9 sont conviennent pour des salles de bains normales. Pour une salle de bains accessible aux personnes à mobilité réduite, le revêtement de sol doit avoir une valeur R10 ou R11. Les valeurs R12 et R13 sont plutôt destinées à un usage professionnel. Les valeurs A-B-C peuvent également être utilisées pour évaluer les propriétés antidérapantes dans la salle de bains. Elles sont généralement ajoutées à la valeur R - par exemple R10A ou R10B - et désignent un sol qui convient également pour une utilisation pieds nus. 

Les surfaces ayant une valeur de propriétés antidérapantes A sont surtout adaptées aux zones qui restent sèches - comme l’entrée de la salle de bains. En revanche, dans les zones présentant un risque accru de glissade - comme devant la douche - le sol devrait présenter une valeur antidérapante B, car celle-ci est recommandée pour les sols mouillés. Une valeur de sécurité C est utilisée pour les escaliers ou les rampes dans les piscines et n’est pas nécessaire dans les salles de bains privées. 

Quand faut-il tenir compte des classes des propriétés antidérapantes pour les sols ?

Receveur de douche Squaro Infinity de Villeroy & Boch
ViCare de Villeroy & Boch

Il est en principe toujours conseillé de veiller à ce que le sol soit antidérapant lors de la rénovation d’une salle de bains. En effet, même les plus jeunes peuvent rapidement glisser sur des surfaces mouillées. Un sol antidérapant permet aux jeunes et aux moins jeunes d’utiliser la salle de bains de manière plus détendue - ce qui favorise également la qualité de vie et d’habitat. 

Les classes d’antidérapants sont particulièrement importantes pour tous ceux qui souhaitent prendre des précautions et aménager dès aujourd’hui leur salle de bains de façon à ce qu’elle soit adaptée à l’âge. Dans une salle de bains accessible aux personnes à mobilité réduite, la prévention des chutes et donc la sécurité des déplacements jouent un rôle clé. La norme de construction DIN 18040-2 relative à l’accessibilité et à la construction adaptée aux personnes âgées prescrit un revêtement de sol antidérapant dans la salle de bains. Si vous souhaitez rendre votre salle de bains accessible, vous devez utiliser un carrelage antidérapant (ou un autre revêtement de sol) de classe R10B ou R11B. 

Mais n’oubliez pas que la prévention des accidents dans la salle de bains ne se limite pas aux propriétés antidérapantes du sol. Ainsi, un espace suffisant devant la douche, le lavabo et les toilettes est également important pour permettre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Dans une salle de bains accessible, il convient d’installer une douche de plain-pied, dans ce cas, il n’y a pas de seuil ou de bord maçonné qui pourrait présenter un risque de trébuchement. Les poignées de douche, les poignées de maintien et les barres d’appui peuvent apporter une sécurité supplémentaire aux personnes à mobilité réduite. 

Grâce aux matériaux et aux designs modernes, il est aujourd’hui possible de concilier parfaitement fonctionnalité, confort et esthétique dans les salles de bains accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les sols aux propriétés antidérapantes existent dans de nombreux modèles attrayants, allant des sols en pierre raffinés aux carreaux en céramique élégants, en passant par des sols en vinyle pratiques ou des sols en bois spécialement revêtus. 

Chez Villeroy & Boch, vous trouverez par exemple des carreaux en grès cérame haut de gamme à l’aspect chêne raffiné, à l’aspect ardoise ou à l’aspect béton, qui se distinguent également par leurs excellentes propriétés antidérapantes. Ainsi, la collection GATEWAY dispose d’une résistance au glissement R10A, R10B ou même R11B. En outre, grâce à la vitrification de surface VilboStone, ces carrelages sont particulièrement faciles à entretenir et offrent une durée de vie plus longue que la véritable pierre naturelle. 

Receveur de douche Squaro Infinity de Villeroy & Boch